Assurance propriétaire bailleur : comment ça marche ?

Assurance propriétaire bailleur : comment ça marche ?

L'assurance propriétaire bailleur pour un logement est une des branches de l'assurance habitation. Ce type d'assurance est moins connu des particuliers, même des propriétaires d'habitation eux-mêmes. Voici comment marche réellement cette assurance propriétaire bailleur.

Le statut de propriétaire non occupant

On appelle également assurance pour propriétaire non occupant l'assurance habitation propriétaire bailleur. Celle-ci n'entre en vigueur que lorsque le propriétaire décide de procéder à la location immobilière. Le propriétaire est dans la mesure de prendre une assurance même si cela n'est pas une contrainte législative. Il peut accompagner ce moyen de protection de couvertures élargies sur le recours lié aux voisins ainsi que le recours en rapport aux locataires.

Cette assurance avec les divers recours garantit la protection optimale face aux anomalies de maintenance possibles du logement et contre les vices cachés de construction. L'une des choses les plus appréciées à propos de l'assurance habitation propriétaire bailleur est la responsabilité civile des individus qui souscrivent le contrat. Cette situation oblige le responsable des préjudices infligés aux autres à les réparer lui-même. Lors de l'acceptation de tous les termes du contrat et la signature de celui-ci, le dossier doit inclure automatiquement cette option.

Une assurance indispensable pour le propriétaire bailleur

Se couvrir avec cette solution est indispensable pour le propriétaire bailleur pour prévenir le congé du locataire. Dans ce cas, le local n'est plus protégé par l'assurance. Il faut donc que celle-ci soit prise en charge par le propriétaire. Cette couverture est essentielle. Si un sinistre survient dans l'habitation, c'est au propriétaire d'en payer les frais s'il n'a pas pensé à cette initiative. L'importance de l'assurance est aussi la couverture des garanties non prises en compte par le contrat que son locataire a souscrit : incendie, dégât des eaux, explosion, catastrophe naturelle, etc.

L'assurance habitation est utile si le bien se trouve inoccupé et un sinistre survient. En effet, en cas de vacances des locataires, il est difficile de trouver le responsable du sinistre et ce sera toujours au propriétaire de payer les frais liés aux dégâts en cas de non assurance. Cette solution est par ailleurs vivement conseillée pour se protéger contre les dommages éventuels provoqués aux installations et aux appareils en cas d'absence du locataire. Quand ce dernier est absent, son assurance ne couvre aucun dégât et le contrat redevient effectif quand celui-ci se retrouve à nouveau dans le logement.

Qu'en est-il de la copropriété ?

La question de trouver les responsables des sinistres se pose aussi dans une copropriété. Si l'appartement ou la résidence est inoccupé, plusieurs situations peuvent apparaitre. Si l'explosion ou l'incendie prend sa source dans les zones communes, le remboursement des charges en rapport à la réparation est réalisée par la mutuelle.

Si le dégât provient de l'appartement du voisin et que cela impacte l'appartement, c'est l'assurance du voisin qui s'acquitte de l'indemnisation. En revanche, si le sinistre provient de l'appartement, c'est à l'assurance de la personne qui n'occupe pas son bien de rembourser les dégâts. Les propriétaires optent pour cette assurance afin de protéger leur bien immobilier à tout moment. C'est aussi avantageux du point de vue des impôts.

Nos articles